Recherche et Développement vue par MEDINBIO

MEDINBIO innove également par sa méthode R&D : Une méthode volontairement inversée et rigoureusement scientifique pour un délivrable plus rapide et opérationnel.

Pourquoi cette méthode ?

La méthode traditionnelle consiste à :

  1. Rechercher au niveau fondamental les mécanismes d’action des bioagresseurs (pathogènes fongiques, ravageurs, adventices)
  2. Sélectionner à l’échelle du laboratoire des candidats évalués de manière individuel
  3. Réaliser des essais en station de recherche lorsque des pistes d’action se dessinent
  4. Mettre en place des essais en conditions réelles sur le terrain

En suivant cette démarche, d’une part les résultats ne sont obtenus qu’au bout de plusieurs années de recherche, mais d’autre part, un écart important d’efficacité est souvent observé entre l’efficacité obtenue en conditions de laboratoire et celle en conditions réelles.

Fort de l’expertise de 25 ans du dirigeant-fondateur en solutions alternatives, MEDINBIO vous apporte une méthode qui a fait ses preuves et des formulations innovantes portant sur des mécanismes d’action efficaces.

Nous prenons le risque d’inverser cette approche afin d’obtenir rapidement des résultats pertinents.

https://www.medinbio.com/wp-content/uploads/2021/02/microparcelle.png
MICROPARCELLES

Adaptation de la plante

Notre expérience et nos produits existants nous permettent de lancer nos tests directement en microparcelles pour gagner du temps
https://www.medinbio.com/wp-content/uploads/2021/02/station-recherche-medinbio.png
STATION DE RECHERCHE

Pathosystème et ravageur

Si besoin, nous concevons de nouvelles formulations et/ou nous combinons plusieurs actifs
https://www.medinbio.com/wp-content/uploads/2021/02/universite.png
UNIVERSITÉS

Résolution d'impasse

En cas d'impasse nous entreprenons des recherches approfondies sur les différentes techniques

Nos partenaires de recherche

Bio-agresseurs fongiques

Alors que l’approche conventionnelle classique agit par répression du risque au moment opportun en s’appuyant sur l’usage d’appliquer une unique solution à un problème donné, l’approche système® privilégie le renforcement de la plante en amont du risque et la combinaison des modes d’action.

En effet, l’approche conventionnelle est facilitée dans la gestion des risques par le mode d’action souvent systémique des molécules de synthèse ainsi que leur rémanence.

Lors d’une diminution d’utilisation des produits de synthèse ou d’une transition vers une pratique se basant sur l’usage de substances naturelles, il est essentiel de repenser sa démarche.

Par la stimulation des systèmes de défense de la plante sur deux niveaux (racinaire et foliaire), nous créons une barrière dont l’efficacité est comparable à la rémanence des fongicides, sans engendrer de dégâts collatéraux pour l’environnement.

De par son expertise, MEDINBIO est passée maître dans l’art d’associer les meilleures solutions naturelles de manière préventive et curative dans la gestion des risques fongiques. Une étude est réalisée pour chaque pathosystème avec une attention particulière quant au cycle de développement du pathogène afin de sélectionner les meilleurs candidats et de les appliquer au timing le plus adéquat.

Ravageurs

Lorsque l’on s’affranchit des moyens de répressions de synthèse efficaces, mais cependant nocifs pour l’environnement, il est essentiel de connaitre le cycle du bioagresseur et des mécanismes de défenses de la plante.

Ceci est valable même en gestion des ravageurs, où l’approche système permet d’approfondir l’utilisation et la sélection de nombreuses pratiques et substances naturelles pertinentes pour diminuer la pression de ceux-ci.

Plusieurs points d’action seront étudiés et évalués en fonction des problématiques : les mesures de prophylaxie et de désinfection hivernale, la mise en place de plantes attractantes pour les prédateurs des parasites, l’utilisation d’hormones perturbatrices, l’apport de prédateurs (insectes ou nématodes) selon un protocole favorisant leur implantation, l’utilisation de champignons entomopathogènes, de barrières physiques couvrantes, d’utilisation de substances naturelles répulsives et perturbatrices de l’oviposition.

L’orchestration de ces actions dans un programme permet de proposer une solution pertinente pour répondre au problème.

Adventices

Même pour la difficile question du désherbage, MEDINBIO intervient sur deux points

  • En conseil de pratiques d’intérêt :
    • des couverts culturaux aux propriétés allélopatiques
    • des actions de gestion mécaniques
  • En développement d’actifs naturels potentialisateurs d’herbicides biosourcés et homologués.

C’est la combinaison de ces actions qui constitue la valeur ajoutée de l’approche système agrégative et lui permet de montrer sa pertinence.