Expertise en biosciences
Vers une autre agriculture performante ...

Produits MEDINBIO

Chitosan

    • Chitosan : ou Chlorhydrate de chytosane est un stimulateur des défenses naturelles des plantes contre les bactéries et les pathogènes fongiques. Il s’agit d’un dérivé de la chitine constituant l’exosquelette des arthropodes (crustacé, insectes, etc.) et des champignons.


      Conditionnement :

      seaux de 5 kg et sacs de 25 kg.

    • Mode d’action :

      L’application de chitosan stimule les défenses naturelles des plantes en raison de sa composition : en effet, les récepteurs de la plante le reconnaissent comme un corps étranger et hostile. Suite à sa pulvérisation la concentration en enzymes de défenses augmentent comme les peroxydases, les β-1,3-glucanases et les chitinases. (Ma et al., 2013).
    • Conseil Medinbio :

      S’applique de préférence les stomates ouverts. Surveillez la température lors de l’application.
      La substance de base peut avantageusement être combinée à d’autres substances de base agissant en synergie pour la gestion fongique (petit-lait et décoction de prêle).
      Des publications récentes montrent l’intérêt d’une application au sol pour participer à l’équilibre de la rhizosphère.

    • Efficacité :
      (Chiu and Sung, 2014)


      Cultures 
       Stade 
       Dose 
       Fréquence 
       Intervalle 
      Stade principal 1
      stade principal
      0,1 – 0,8 kg/ha
      4-8
      14 j
      Stade principal 1
      stade principal
      0,1 – 0,4 kg/ha
      4-8
      14 j
      Avant plantation
      0,05 – 0,1 kg/hl
      1
      /
      Avant plantation
      0,05 – 0,2 kg/hl
      1
      /


      Conditions d’utilisation :


      Sur baies et petits fruits :

      Stade d’application : du développement des feuilles sur la tige principale au développement des fruits (stade principal 1 – stade principal 7)
      Dose : 0,1 – 0,8 kg/ha
      Fréquence : 4-8 applications à intervalle de 14 jours

      Sur légumes, céréales, épices, herbes aromatiques, cultures pour l’alimentation animale :

      Stade d’application : du développement des feuilles sur la tige principale au développement des fruits (stade principal 1 – stade principal 7)
      Dose : 0,1 – 0,4 kg/ha
      Fréquence : 4-8 applications à intervalle de 14 jours

      Sur semences de céréales et plants de pommes de terre :

      Stade d’application : avant plantation
      Dose : 0,05 – 0,1 kg/hl
      Fréquence : 1 seule application

      Sur semences de betteraves sucrières :

      Stade d’application : avant plantation
      Dose : 0,05 – 0,2 kg/hl
      Fréquence : 1 seule application

      Bibliographie
      Khan, M.R., Doohan, F.M., 2009. Comparison of the efficacy of chitosan with that of a fluorescent pseudomonad for the control of Fusarium head blight disease of cereals and associated mycotoxin contamination of grain. Biol. Control 48, 48–54.
      Ma, Z., Yang, L., Yan, H., Kennedy, J.F., Meng, X., 2013. Chitosan and oligochitosan enhance the resistance of .